Notre tuto pour peindre un mur abîmé

Notre tuto pour peindre un mur abîmé

Vous aimeriez repeindre ou simplement retoucher un mur abîmé dans votre intérieur ? Il est donc essentiel de préparer soigneusement vos murs. En effet, un mur abîmé requiert des travaux de rénovation, d’enduit et de ponçage avant d’être peint.

Vous ignorez comment procéder ? Suivez les indications fournies dans ce tutoriel afin de peindre avec brio votre mur abîmé de manière à le rendre plus attrayant.

Évaluation des dommages sur le mur

Il n’est pas envisageable de peindre un mur abîmé sans procéder à des réparations. Vous devez donc évaluer les dégâts sur le mur pour savoir ce qui doit être réparé avant de le peindre. Il convient d’inspecter attentivement le mur pour trouver les zones abîmées, comme les fissures, les trous, les éclats de peinture, etc. Une fois que les zones endommagées ont été identifiées, il est important de procéder à leur réparation.

Comment préparer un mur abîmé avant de le peindre ?

Avant de peindre un mur abîmé, il est essentiel de le préparer correctement pour obtenir un résultat durable et esthétique.

Lire plus  Toutes les techniques pour enlever de la peinture sur un mur

Nettoyer le mur et enlever les parties abîmées

En premier lieu, vous devez vous débarrasser des aspérités de la surface qui ne tiennent plus au mur à l’aide d’une raclette. Ceux-ci peuvent se présenter sous forme de cloques ou de peinture qui s’écaille sur le mur.

Il faudra ensuite nettoyer le mur pour éliminer la poussière et la saleté qui pourraient affecter l’adhérence de la peinture. Pour cela, utilisez de l’eau et du savon doux pour nettoyer la surface du mur, puis laissez-le sécher complètement.

Que faire dans le cas d’un mur trop humide ?

La présence de moisissures ou d’humidité sur votre mur empêchera la peinture d’adhérer ou la fera craquer. Voici quelques étapes à suivre pour traiter un mur trop humide avant de le peindre :

  • Identifiez la source d’humidité (fuites d’eau, d’une mauvaise ventilation ou d’infiltrations d’eau) ;
  • Asséchez le mur à l’aide d’un déshumidificateur ou d’un ventilateur ;
  • Traitez les moisissures si le mur est humide depuis longtemps ;
  • Appliquez un traitement d’étanchéité pour empêcher l’humidité de revenir.

Dans tous les cas, vous pouvez faire appel à un professionnel pour le réparer si vous ne pouvez pas le faire vous-même.

Appliquer un enduit sur les trous et fissures

Il est indispensable de recouvrir les défauts et les fissures avec de l’enduit afin de garantir une belle finition. Servez-vous d’une spatule pour lisser soigneusement la surface et combler les trous. Il faut ensuite laisser l’enduit sécher complètement en respectant le temps de pose recommandé par le fabricant.

Effectuer un ponçage du mur

Bien poncer le mur est essentiel puisque cela rendra la peinture plus adhérente et donc plus durable. Pour ce faire :

  • Effectuez un ponçage de la surface du mur en utilisant une ponceuse électrique ou simplement un papier de verre ;
  • Poncez bien les zones revêtues d’enduit afin de favoriser l’adhérence de la peinture ;
  • Il ne vous reste plus qu’à nettoyer la surface avec un aspirateur suivi d’un chiffon humidifié puis de le laisser sécher.
Lire plus  Comment peindre une pièce avec 2 couleurs différentes

Qu’en est-il de la protection des surfaces environnantes ?

Avant de songer à peindre un mur endommagé, il est important de protéger les surfaces environnantes pour éviter les taches de peinture. Vous devez donc couvrir les sols, les meubles et les autres surfaces qui pourraient être touchées par la peinture. Pour cela, vous pouvez utiliser des bâches, des rubans de masquage et des feuilles de papier.

Poser une sous-couche sur le mur abîmé

Bien qu’elle ne soit pas indispensable, une sous-couche est néanmoins préconisée pour un rendu plus satisfaisante. En effet, elle facilite l’adhérence de la peinture au mur et renforce sa couleur. De plus, elle contribue à l’uniformisation du support et permet de mieux dissimuler les retouches des trous et des fissures. Suivez la démarche suivante pour le poser :

  • Appliquez la sous-couche dans les coins avec un pinceau, puis sur toute la surface du mur à l’aide d’un rouleau ;
  • Posez la première rangée verticalement et la deuxième horizontalement sans mettre trop de peinture pour limiter les coulures ;
  • Procédez ensuite à un croisement des deux parties pour éliminer les traits de délimitation en séchant ;
  • Attendez que la sous-couche soit sèche.

Peindre le mur abîmé

Il est important de sélectionner la bonne peinture pour la surface que vous allez peindre. En effet, la peinture à choisir pour un mur abîmé doit lui permettre de masquer les imperfections qu’il contient. C’est pourquoi il est recommandé d’utiliser une peinture mate en raison de sa capacité à dissimuler les défauts du mur.

Procédez de la même manière que pour la sous-couche pour appliquer la peinture sur le mur. Néanmoins, ne surchargez pas le rouleau de peinture pour éviter les coulures.

Lire plus  Faut-il peindre le mur ou le plafond en premier ?

Laissez la première couche sécher complètement avant d’appliquer une deuxième couche pour obtenir une couleur uniforme tout en masquant complètement les défauts du mur.

Une fois la peinture sèche, retirez les protections que vous avez mises en place pour éviter les taches.

Comment entretenir la peinture d’un mur abîmé sur long terme ?

Il est essentiel de prendre des mesures spécifiques pour prolonger la durée de vie de la peinture d’un mur abîmé. Voici quelques conseils pour l’entretenir :

Évitez les chocs

Les murs abîmés sont plus sensibles aux chocs et aux rayures. Il est donc important d’être prudent et d’éviter de les heurter avec des meubles ou des objets durs.

Si des dommages se produisent, il est important de les réparer rapidement pour éviter que le problème ne s’aggrave.

Faites gaffe à l’humidité

C’est bien connu, l’humidité est l’ennemi numéro un de la peinture. Il est donc capital de maintenir une bonne ventilation et d’éviter les fuites ou les infiltrations d’eau. Utilisez des déshumidificateurs ou des ventilateurs pour éliminer l’excès d’humidité afin d’éviter que la peinture cloque sur votre mur.

Réalisez des retouches

Au fil du temps, la peinture peut s’estomper ou se détériorer. Pour maintenir l’apparence du mur, il est important de réaliser des retouches en utilisant la même peinture que celle utilisée à l’origine.

Laisser un commentaire