Peinture plafond craquelée : causes et solutions

L’application d’une peinture nécessite un véritable savoir-faire, que ce soit sur le mur, mais surtout sur le plafond. Il n’est pas rare d’apercevoir une peinture plafond craquelée qui compte parmi les problèmes courants après un récent travail de rafraîchissement de la peinture. 

Qu’est-ce qui entraîne ces traces inesthétiques et désagréables à voir ? Que faire en cas de peinture qui craque ? Découvrez toutes les réponses à ces questions. 

Les différents types de craquelures d’une peinture de plafond et leurs causes respectives

Plus fines ou plus épaisses, courtes ou plus étendues, ces craquelures de peinture s’apparentent à ces fissures sur un sol aride. Comme vous pouvez l’imaginer, il s’agit d’une marque disgracieuse et très visible qu’il faut immédiatement supprimer pour retrouver un plafond lisse et qui contribue à l’esthétique de la pièce. 

Craquelures en forme de Y

Si vous venez de repeindre la surface du plafond et que vous remarquez des craquelures de la forme Y ou V, alors trois causes sont pointées du doigt. Il se peut que vous ayez utilisé une peinture de qualité médiocre, que l’application ne soit pas uniforme ou que la couche ait été trop épaisse.

Lire plus  Peinture blanche qui jaunit sur du bois, que faire ?

Craquelures d’une peinture de plafond en forme de X

Les craquelures peuvent apparaître sous la forme de X, lorsque la surface d’un plafond n’est pas bien préparée avant la peinture. Les fissures en croix sont dues à une perte d’adhérence. 

Les variations de température et l’humidité ont un impact sur les matériaux du plafond qui, vont par la suite faire craqueler la peinture. 

Craquelures qui recouvrent toute la surface 

Comme une traînée de poudre, ces craquelures très inesthétiques couvrent presque toute la surface du plafond. Voici les éventuelles causes : 

  • une exposition prolongée à la chaleur et l’humidité, provoquant ainsi la décomposition de la peinture ;
  • une application d’une peinture inadaptée ou de qualité inférieure. 

Peinture du plafond craquelée : les autres causes possibles 

Les marques disgracieuses qui font leurs apparitions lorsque la peinture sèche sont souvent dues à des raisons communes. Outre les causes mentionnées plus en haut, voici d’autres failles courantes à signaler. 

La mauvaise préparation de la surface

Que la peinture du plafond cloque ou craque, l’une des raisons possibles est une surface mal préparée. Les poussières comme les saletés sur la graisse ne font pas adhérer la peinture. L’humidité est aussi un frein à un rendu parfaitement lisse et dénué de craquelures. 

Craquelures de la peinture du plafond : dans quel cas on parle de peinture inadaptée ? 

Si vous prenez le risque d’utiliser une peinture datant de nombreuses années ou stockée incorrectement, alors attendez-vous à des craquelures sur la peinture nouvellement appliquée. En effet, ces types de peinture craignent les changements climatiques et les mouvements de la surface. 

Lire plus  Est-il nécessaire de mettre deux couches de peinture de plafond ?

Craquelures sur la peinture du plafond : que faire ? 

La peinture plafond craquelée peut être résolue avec quelques étapes simples. Voici le guide à suivre à la lettre. 

Étape 1 : Évaluer l’étendue des dommages

Avant de commencer les travaux de correction, il est important d’évaluer l’ampleur des dégâts. Si les fissures et les craquelures sont mineures, intervenez uniquement au niveau des zones concernées. En revanche, si les dégâts sont plus importants, il faudra sans doute décaper la peinture et refaire tout le travail de peinture.

Étape 2 : Préparer la surface avant la réparation

Il s’agit d’une des règles d’or à respecter méticuleusement pour obtenir une peinture de plafond totalement lisse. Après avoir enfilé les gants et les lunettes et vérifié toutes les consignes de sécurité, commencez par préparer la surface par le biais d’un nettoyage en profondeur. Dépoussiérez la surface à l’aide d’un balai à poils doux ou un aspirateur. 

Identifiez ensuite les zones encrassées ou entachées et nettoyez avec un chiffon humide, si nécessaire. Vous pouvez aussi créer une solution à base d’eau et de détergent doux pour laver le plafond. Assurez-vous de bien sécher avant de poursuivre. 

Et même si vous remarquez des zones dont la peinture risque de se décoller, vous devez d’ores et déjà entamer la réparation. Pour cela, utilisez un grattoir ou une spatule pour retirer la peinture sur la zone concernée et poncez avec du papier de verre fin. 

Étape 3 : Réparer la peinture du plafond craquelée

  • Pour les fissures plus petites, utilisez un mastic, un composé à joints ou un enduit de remplissage pour les boucher ;
  • Pour les craquelures plus importantes, il peut être nécessaire d’appliquer un enduit de réparation spécialisé, tel que de la pâte à reboucher ou de l’enduit de lissage.
Lire plus  Nos conseils pour rattraper une peinture plafond tachée

Étape 4 : Appliquer une nouvelle couche de peinture

Après avoir réparé les fissures et les craquelures avec le produit de rebouchage, la dernière étape consiste à appliquer une nouvelle couche de peinture. Le choix de la peinture est crucial pour éviter que la peinture ne se craquelle à nouveau. 

Assurez-vous d’utiliser une peinture de qualité, adaptée à la surface et au type de peinture existante. Les peintures à base d’eau sont plus résistantes aux fissures que les peintures à base d’huile. Les peintures élastomères conviennent, quant à elles, aux surfaces qui subissent des mouvements de structure.

Par ailleurs, il est important de choisir une peinture qui correspond aux conditions de la pièce. Si la pièce est humide ou sujette à des changements de température, privilégiez une peinture résistante à l’humidité et à la chaleur.

Laisser un commentaire